1ères Rencontres parlementaires pour les Villes intelligentes – 28 octobre 2014

Bonjour.  Merci pour votre invitation . Je ne suis pas disponible ce jour là . En tant qu’entrepreneur général de maisons et de petits collectifs en logements intermédiaires  je ne me désintéresse pas de la ville dont la   densification exponentielle initiée par la politique actuelle est la plus grave erreur politique sociale et humaniste du 21ième siècle  . La population passera à 9 milliards avec plus de jeunes inactifs, plus de vieux dépendants et des budgets sociaux exsangues . J’ajoute que la bataille de l’homme contre l’infiniment petit gagnée au jusqu’à ce jour  passera par des épisodes de défaites  Des avertissements sont en cours comme celui de 1992  pour la  bulle immobilière maintenue en survie financière par la dette  et aboutir à 2008 . Nos politiques ont décidé de tuer la maison individuelle et de désertifier nos villages alors que  seul le regroupement familial aisé dans ces deux environnement  permettra de faire face aux sinistres futurs . Ce n’est pas seulement en stockant des vaccins  que le principe de précaution sera respecté c’est dans la capacité de l’espèce humaine à gagner son autonomie et à cultiver ses défenses naturelles que nous trouverons la solution . La maison, la famille et le coté positif de l’autonomie autarcique des villages y répondra . Il est à minimum nécessaire de maintenir l’équilibre entre  l’urbanisation des villes génératrices de services surabondants et la restructuration des villages qu’il faut engager le plus vite possible .

En conclusion si un jour vous organisez un colloque sur ce thème ayez la gentillesse de m’inviter avec le maximum d’anticipation . BR Didier demercastel     Je souhaite beaucoup d’intelligences aux villes du futur

Une réflexion sur “ 1ères Rencontres parlementaires pour les Villes intelligentes – 28 octobre 2014 ”

  1. Bonjour. Merci pour votre invitation . Je ne suis pas disponible ce jour là . En tant qu’entrepreneur général de maisons et de petits collectifs en logements intermédiaires je ne me désintéresse pas de la ville dont la densification exponentielle initiée par la politique actuelle est la plus grave erreur politique sociale et humaniste du 21ième siècle . La population passera à 9 milliards avec plus de jeunes inactifs, plus de vieux dépendants et des budgets sociaux exsangues . J’ajoute que la bataille de l’homme contre l’infiniment petit gagnée au jusqu’à ce jour passera par des épisodes de défaites Des avertissements sont en cours comme celui de 1992 pour la bulle immobilière maintenue en survie financière par la dette et aboutir à 2008 . Nos politiques ont décidé de tuer la maison individuelle et de désertifier nos villages alors que seul le regroupement familial aisé dans ces deux environnement permettra de faire face aux sinistres futurs . Ce n’est pas seulement en stockant des vaccins que le principe de précaution sera respecté c’est dans la capacité de l’espèce humaine à gagner son autonomie et à cultiver ses défenses naturelles que nous trouverons la solution . La maison, la famille et le coté positif de l’autonomie autarcique des villages y répondra . Il est à minimum nécessaire de maintenir l’équilibre entre l’urbanisation des villes génératrices de services surabondants et la restructuration des villages qu’il faut engager le plus vite possible .
    En conclusion si un jour vous organisez un colloque sur ce thème ayez la gentillesse de m’inviter avec le maximum d’anticipation . BR Didier demercastel
    Je souhaite beaucoup d’intelligences aux villes du futur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *